in

Le Cannabidiol

Les caractéristiques du cannabidiol, ses bienfaits et ses différents modes d’administration.

Le cannabidiol est un composant chimique, présent essentiellement dans le cannabis. D’une teneur supérieure à celle du tétrahydrocannabinol, il est très bénéfique pour l’organisme humain contre de nombreuses maladies, qu’elle soit grave ou non. De plus, le cannabidiol peut être administré de plusieurs façons, selon le besoin et le souhait de chacun.

La molécule de cannabidiol

Le cannabidiol (CBD) est une substance appartenant à la famille des cannabinoÏdes. Il fait partie des constituants du cannabis les plus étudiés après le tétrahydrocannabinol (THC). D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, on peut rencontrer environ deux centaines de cannabinoÏdes dans la plante de cannabis ainsi que ses variantes. La communauté scientifique a réussi à extraire du cannabidiol pour la première fois dans les années 30. Cependant, ce n’est qu’en 1963 qu’un professeur, nommé Raphaël Mechoulam, est parvenu à représenter clairement la composition chimique et la structure du cannabidiol. La teneur en cannabidiol varie d’une variété de cannabis à une autre. Néanmoins, il est omniprésent dans toutes les plantes de cette même espèce.

Les bienfaits du cannabidiol

Contrairement au tétrahydrocannabinol, le cannabidiol ne présente pas d’effets psychotropes. Il est surtout utilisé dans le domaine pharmaceutique pour ses propriétés thérapeutiques. En voici quelques-unes de ses vertus dans ce domaine.

Suite à une expérience effectuée sur une enfant, on a découvert les effets antiépileptiques du cannabidiol. Il aide à réduire à moitié les crises causées par la maladie neurologique qu’est l’épilepsie. Sur d’autres malades, on a pu constater une absence totale de crises pendant près d’une semaine. Les recherches ont aussi été fructueuses concernant les pathologies psychiatriques d’évolution chronique. En effet, le cannabidiol présente des propriétés antipsychotiques contre les maladies comme la schizophrénie. En outre, des scientifiques ont effectués des tests sur des malades atteints de pathologies lourdes comme la maladie de Parkinson. Ainsi, il a été prouvé que ce composé chimique améliore le mode de vie de ces patients en agissant sur leur système nerveux central, siège de la maladie. Parallèlement, le cannabidiol permet de réduire les troubles de sommeil et par conséquent, permet à celui qui le consomme de passer une nuit tranquille et réparatrice.

De récentes découvertes ont permis de prouver l’efficacité du cannabidiol contre des maladies connus pour être difficiles à traiter, voire incurables, comme le cancer. En effet, en effectuant des expériences in vitro, on a pu constater un nouvel attribut de ce composé: l’anti-prolifération. Vers la fin de l’année 2007, en Californie, des médecins chercheurs ont remarqué que le cannabidiol désactive un gène nommé ID1 qui entraîne la propagation des cellules cancéreuses. Par la même occasion, il diminue la croissance des métastases, cellules tumorales touchant les organes autres que le site initialement atteint. De plus, ses effets sédatifs permettent d’annihiler le transmission nerveuse associée à la douleur ainsi que les vomissements occasionnés par la chimiothérapie.

Même si le cannabidiol et le tétrahydrocannabinol proviennent d’une même plante, leurs actions se contredisent. En effet, le cannabidiol permet d’annuler les effets psychotropes du THC qui entraînent souvent la paranoïa et la panique. Cet attribut anxiolytique agit aussi contre les troubles anxieux et le stress qui ne sont pas des conséquences de la consommation d’une quelconque drogue. En outre, le cannabidiol bloque les effets addictifs des autres drogues et aide donc les individus qui procèdent au sevrage.

Les différents modes d’administration du cannabidiol

Il est à noter que ce qui différencie la drogue du médicament est son administration. En effet, le médicament se consomme en cas de maladie relative à ses effets, tandis que la drogue se consomme même en absence de maladie. Le cannabidiol est un médicament et non une drogue. Par conséquent, il doit être utilisé pour des fins médicales, et en s’en procurant dans des établissements pharmaceutiques.

Actuellement, on peut rencontrer le cannabidiol dans de nombreux produits pharmaceutiques qui s’administrent facilement. Néanmoins, on peut également trouver ce composé chimique sous d’autres formes. On peut obtenir de l’huile de CBD en l’extrayant des graines de cannabis : les chènevis. Pour ce faire, il suffit de verser quelques gouttes de cette huile sous la langue, c’est la méthode sublinguale. Ce procédé permet de ressentir des effets à peine quelques minutes après. Autrement, on peut utiliser les fleurs séchées pour obtenir une tisane. Cette méthode, par contre, met plus de temps à agir sur l’organisme humain, mais procure les mêmes bienfaits.

QU'EN PENSEZ-VOUS ?

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

CBD France

Achat de CBD