in , ,

Ce qu’il faut savoir sur un e-liquide THC

Parmi les formes du cannabis, l’e-liquide THC ou CBD bien qu’encore rares en France, obtient sa lettre de noblesse dans d’autres pays européens. D’après certains consommateurs, ce dérivé de chanvre indien apporte des effets au moins similaires à ceux des produits classiques. Mais de quoi est fait ce produit ? Quels en sont les effets et comment s’en procurer ?

E-liquide THC : définitions et mode de conception

Les e-liquides THC sont issus des variétés de chanvre indien prouvant d’une certaine abondance en cette molécule (comme pour un e-liquide CBD à fort taux de CBD). C’est d’abord de la teinture obtenue par infusion des têtes de chanvre indien dans de l’alcool. La préparation obtenue est ensuite diluée dans de la glycérine. Pour obtenir la saveur et l’odeur du hasch de telle ou telle variété, les fabricants extraient aussi les terpènes et l’intègrent dans la formulation. Chaque marque s’offre une botte secrète pour concevoir la bonne formule, la proportion de cannabis étant la plus modeste. Elle va de 1 à 3g pour 35 % d’alcool 90 ° par exemple.

En général, étant donné que ce sont des concentrés de cannabis, les e-liquides THC présentent une dose extrêmement élevée en THC. S’ils sont extraits de fleurs de chanvre ayant un taux de THC avoisinant 20 %, il est fort probable que cela monte à 90 % dans la forme dérivée. On parle dans ce sens de la puissance du produit, pouvant obnubiler les consommateurs non avertis.

Qualité d’un e-liquide THC

Il va sans dire que la nature même du e-liquide THC va dépendre en bonne partie de la nature du cannabis auquel on l’a extrait. Toutes les variétés du chanvre sont propres à produire ce type de dérivé, mais chaque fabricant peut avoir une préférence pour telle ou telle plante. Mais par ailleurs, il est aussi possible que ce même e-liquide soit composé d’autres ingrédients pour lui rendre des spécificités, pour ne citer que ceux des extraits de terpènes. Ceux-ci sont effectivement connus pour constituer la saveur et le goût, voire augmenter les propriétés d’absorption du cannabis. Il est donc possible de trouver du e-liquide issu d’une variété peu riche en THC et en cannabinoïdes, dont on a amélioré la flaveur et la saveur avec des gouttes de terpènes.

Légalité en France 

Dans l’Hexagone, la législation reste encore ferme en ce qui concerne les interdictions entourant la production, la détention, la fourniture et la consommation de cannabis quel qu’en soit l’aspect. Même si la répression a un tantinet régressé, sachant que la détention d’une infime quantité de marijuana n’encourt plus que 200 euros d’amende, il reste que le Ministère public peut toujours réclamer des peines plus lourdes au cas par cas. En d’autres termes, le fait de consommer, vendre et fabriquer du e-liquide THC restent fortement sanctionnés.

Mais de par les mêmes lois qui interdisent ces activités liées au cannabis (sauf dans des cas médicaux rares), les entrepreneurs dans le domaine profitent d’une petite nébulosité. Il s’agit de l’interdiction qui pèse sur les produits ayant une dose supérieure à 0,2 % de THC. Sachant aussi que les interdits ne touchent que cette molécule, il semble que rien n’empêche de formuler du e-liquide au CBD qui est une substance non psychotrope et sans effets controversés, etc. En tout cas et en principe, le e-liquide THC n’existe pas encore en France, à moins qu’il ne s’agisse d’une formule à moins de 0,2 % de THC, avec un joli goût terpénique.

Intérêt du e-liquide THC

L’usage du e-liquide simplifie la vie puisqu’il suffit de l’introduire dans le clearomiseur d’une cigarette électronique. Selon le produit, on peut ressentir les effets en quelques minutes. Outre un dosage élevé en THC qui multiplie ou accélère la survenue des effets, le e-liquide THC présentent certains avantages majeurs. En milieu médical également, cette formulation permet déjà une ingestion plus facile et évidente. Mais auparavant, sa conception peut être plus ciblée et concerner la réunion de principes actifs visant tel ou tel trouble.

Si les formes plus traditionnelles de la beuh restent prohibées en France, c’est à cause du taux de THC qu’il est souvent difficile à déterminer. Transformé en e-liquide, le cannabis se présente dans une notice plus claire, mais avec un dosage considérablement élevé en THC. Aussi, les écueils existant quant à une libération et à la démocratisation de ce produit, demeureront encore plusieurs années.

QU'EN PENSEZ-VOUS ?

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Skunk

Terpènes : ingrédients essentiels pour reconnaitre la bonne beuh

CBD à Paris : du cannabis légal