in

Détecter le CBD au test salivaire : est-ce possible ?

CBD et test salivaire : réponses à toutes les interrogations sur l’utilisation et l’efficacité du test salivaire pour le cannabis.

La détection du CBD avec un test salivaire est un sujet encore peu développé, sachant que ce dispositif de contrôle cible principalement le THC. Mais le cannabis étant le stupéfiant le plus consommé en France et probablement, il est celui qui fait l’objet de la plus grande répression. De ce fait, les consommateurs de produits au CBD peuvent avoir quelques soucis à se faire.

CBD : aussi légal que cela ?

Communément admis chez les scientifiques, le cannabidiol ou CBD produit un effet différent de celui du tétrahydrocannabinol ou THC. Celui-ci est reconnu comme l’élément psychotrope à effet psychotique du cannabis, faisant l’objet des interdictions et classant la grande partie des variétés de cannabis parmi les substances stupéfiantes réprimées. Le CBD, lui, produit certains effets positifs inverses, à savoir la concentration, la détente corporelle et psychique, etc. En soi, cette molécule est donc inoffensive, et apporte même des bienfaits au bien-être et à la santé des consommateurs.

Ce qui poserait problème, c’est le profil moléculaire des produits CBD vendus ici et là sur internet et dans les boutiques physiques spécialisées. En effet, une bonne partie des offres est déjà mise au ban, par les réglementations touchant le cannabis. Celles-ci stipulant que seuls les produits sans THC ou avec un maximum de 0,2% de THC dans leur composition sont autorisés à la vente. On distingue ainsi sur le marché, des produits qui sont susceptibles ou assurés de contenir du THC à plus ou forte proportion, à savoir les fleurs de CBD et les dérivés à spectre complet.

Comment faire pour être négatif au test salivaire CBD ?

Déceler le CBD au test salivaire n’est donc pas l’objectif des services de police. Mais en passant un contrôle inopiné, un consommateur de CBD peut être confronté à un souci plus ou moins grand s’il ne fait pas attention. Quelques éléments sont à prendre en compte pour ne pas se rendre positif au test salivaire CBD.

Choix du produit CBD

L’idéal est de prendre un dérivé de CBD sans trace de THC. Cela consiste en deux choix. Soit on opte pour l’isolat ou les cristaux de CBD qui ne contiennent pratiquement aucune trace de THC. Soit on privilège les huiles ou autres produits CBD dits « Broad spectrum » qui contiennent des terpènes et du CBD uniquement. Ces deux catégories de produits permettent d’être totalement « clean » et de passer sans entrave les contrôles de police.

Moment de prise du CBD

Certains produits contiennent une quantité infinitésimale de THC, pour ne citer que les dérivés CBD Full Spectrum (qui peuvent avoir une teneur considérablement au-delà de la limite légale en Europe). Pour éviter d’être contrôlé positif en cas de test, il est essentiel de bien contrôler le dosage de son produit CBD. Et il faut autant que possible espacer une prise d’une autre, ou éviter toute sortie le temps que les THC restés dans l’organisme s’estompent et disparaissent complètement.

QU'EN PENSEZ-VOUS ?

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

CBD et législation en France depuis 2017

À propos du CBD wiki : foire aux questions