in

Amnésia : un cannabis punchy et efficace

Dans la longue liste des générations de chanvre indien obtenues par croisement, l’amnésia gagne du terrain tant dans l’esprit comme dans les mœurs des amateurs. Cet hybride à forte tendance sativa est parmi les plus appréciés des contemporains de la mary. Mais de quoi s’agit-il ?

Origine de la variété de cannabis Amnésia

Comme indiqué supra, il s’agit d’une croisée obtenue de l’union de deux souches, à savoir, les variétés Neville’s House et Enemy of the state, elles-mêmes des descendantes d’autres cannabis parents. Comme pour la plupart des autres hybrides du chanvre indien, l’amnésia vient des États-Unis. Mais en rentrant dans la famille marijuana depuis les années 1990, elle devient dès sa sortie sur le marché l’un des cannabis les plus réputés, et sa renommée mondiale est encore en développement. Elle est à différencier de l’Amnésia Haze, une autre variété de marijuana, également de souches majoritairement sativa.

Précis sur les caractéristiques de ce cannabis

L’Amnésia provient donc de deux catégories de marijuana dont une à forte tendance sativa (Neville’s Haze), et l’autre partie une variante à indica (Enemy of the State). Les proportions peuvent être de 90 % de sativa contre 10 % d’indica. Le résultat est une herbe bien touffue, produisant jusqu’à 500 g au m2 sur une dizaine de semaines … une prouesse pour un genre sativa qui arrive généralement à maturation après une quinzaine de semaines. Autrement dit, c’est une variété assez facile à faire pousser en indoor comme en outdoor. De plus, elle est reconnue pour avoir une résistance naturelle aux petites bêtes et aux moisissures.

Mais ce qui est formidable, surtout pour les fans, c’est que l’Amnésia présente un taux de THC parmi les plus importants au monde, jusqu’à 25 %. Le niveau de cannabidiol, lui, est assez faible, même s’il est bien présent et produit son effet. Car en parlant d’efficacité, la variété Amnésia étonne, et par sa puissance, et par ses nombreux bienfaits.

Les effets

C’est donc un cannabis connu pour sa puissance, THC pouvant atteindre les 25 %. Mais l’amnésia produit en grande partie des effets positifs, à commencer par de l’énergie physique et cérébrale. Il s’agit d’une espèce de haschich qui vous procure un maximum de motivation… un vrai coup de boost pour les grands travailleurs.

Mais outre cet élan énergétique, c’est également la sensation de joie et de bonheur ultime qu’elle procure qui fait la différence. L’Amnésia, comme son nom l’indique, fait oublier les pires soucis au quotidien et aide à aller de l’avant pour ouvrir de nouveaux horizons plus positifs. 

Amnésia et autres espèces confondues

L’Amnésia originale peut être confondue avec d’autres « prête-noms » dont la forme et les caractéristiques intrinsèques sont plus ou moins différentes. On peut parler avant tout de la célèbre Amnésia Haze. Il s’agit également d’un chanvre indien à dominante Sativa, avec une configuration plus touffue que l’Amnésia originale. Les effets sont rapides. Son high est davantage apprécié par les férus d’activités physiques. Il s’agit d’une des branches du chanvre indien dans le top 5 des plus appréciés en France et en Europe.

L’Amnésia CBD est également une espèce de cannabis à dominance sativa, mais à presque deux fois plus faibles que l’Amnésia originale, un de ses parents. Moins euphorisant que ses souches, cette forme à haut taux de CBD (jusqu’à 22 %) est une variante qui procure davantage de détente et de contrôle sur les sensations. Elle est néanmoins aussi énergisante … Cette dernière amnésia se distingue aussi par son caractère difficile à faire pousser en indoor, sans une minutie profonde, un grand espace et d’un environnement contrôlé.

Un cannabis illégal

En tout état de cause, même dans une formule à CBD au maximum, l’amnésia reste un chanvre illégal en France, de par un taux de THC toujours élevé. À tort ou à raison, il est donc interdit de cultiver sans autorisation, transporter, commercialiser et consommer du chanvre amnésia dans sa forme et surtout compte tenu de ce niveau de THC …

Malgré la richesse thérapeutique que l’on reconnait au cannabis, en l’occurrence l’amnésia, c’est toujours son hypothétique potentiel néfaste qui reste pris en compte. Aussi, pour les séances récréatives avec un bon gros joint d’amnésia, il faudra faire preuve de beaucoup de discrétion. À moins de trouver un dérivé avec moins de 0,2 % de THC.

QU'EN PENSEZ-VOUS ?

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Wax : une autre révolution du cannabis

Bud : qu’est-ce que c’est ?