in

CBD et dangers : toute la vérité

Le CBD et ses dangers : tout savoir sur le cannabidiol et ses effets pouvant être gênants pour l’organisme.

Le CBD et ses dangers constituent un sujet peu abordé dans la communauté des consommateurs de cannabis légal. Tout simplement parce qu’il y a tellement peu à dire à propos des effets secondaires ou potentiellement néfastes du cannabidiol sur la santé ou le bien-être des humains. Cela étant dit, le CBD a une certaine incidence sur le système nerveux. Y a-t-il quelque chose à craindre en fin de compte ?

CBD : un actif psychoactif du cannabis

Le profil biochimique du cannabis est riche, étant composé de plus de 200 molécules, avec une bonne partie de cannabinoïdes et des dizaines de terpènes. Avec le THC ou tétrahydrocannabinol, le CBD est la molécule la plus étudiée, de par les hypothèses et les certitudes autour de son potentiel thérapeutique. Pour l’heure, on sait que le cannabidiol influe sur les récepteurs de cannabinoïde du système nerveux humain, et affecte donc l’état mental de l’individu qui en prend. On en conclut que c’est un actif psychoactif au même titre que le THC.

Mais il a longtemps qu’il été prouvé que le CBD n’exerce pas le même effet psychotique que le THC, c’est-à-dire qu’il n’altère pas les fonctions mentales et intellectuelles. Au contraire, il présente des effets qui contrent ou rééquilibrent ceux du THC. Il a le pouvoir d’inhiber la paranoïa ou les troubles de la mémoire induits par l’absorption non contrôlée ou non tolérée du THC. Le CBD est à la source de nombreux états de bien-être, dont la détente et relaxation, la qualité de sommeil, etc.

CBD et risques : les aspects qui peuvent troubler

En 2017, l’Organisation mondiale de la Santé publie un avis d’expert qui estime l’absence d’effet nocif sur la santé et de tout potentiel d’abus à l’usage du CBD. Quoi qu’il soit, cette entité émet des réserves en précisant que le nombre d’études scientifiques est encore insuffisant pour statuer sur ce sujet, et que la précaution reste de mise face au cannabidiol. Car chez d’autres instances, comme l’Agence nationale de sécurité du médicament, le CBD peut présenter des risques pour le foie, et sa nature psychoactive devrait être considérée et étudiée de manière poussée.

Par ailleurs, de par le constat clinique mais aussi de l’expérience d’un certain nombre de consommateurs, le cannabidiol présente des effets troublants, comme les nausées, la somnolence, la fatigue, des troubles digestifs, etc. Ces effets ont été détectés lors de traitements sous surveillance de personnes épileptiques et ayant des troubles psychotiques Mais de manière générale, ce sont des troubles peu fréquents sinon rares, et ne se manifestant qu’en cas de surdose.

THC + CBD dangers ou bienfaits ?

Selon une grande majorité de spécialistes, pour bénéficier d’un maximum de bienfaits du CBD, il faut compter sur l’effet d’entourage garantissant des effets complets. A rappeler que l’effet d’entourage désigne le fait que toutes les molécules qui composent la biochimie du cannabis soient présentes dans le produit CBD. Il faut cependant choisir le bon ratio THC/CBD, de manière à éviter que les effets du THC soient supérieurs à ceux du CBD.

QU'EN PENSEZ-VOUS ?

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Le CBD à Annecy

CBD et effets secondaires